Histoire ( peut être vraie ) d’une Alose

Bonjour,  je m’appelle Nagefol.

C’est mes potes qui m’ont baptisé ainsi du fait que je suis né comme mes parents du coté de Badefols sur Dordogne. Je suis une alose mâle de 5 ans. J’étais tranquillement en train de frotter les nageoires d’une amie qui avait succombe a mon charme, quand je voie quelque chose de brillant s’aventurer dans le lit conjugal.  Ni une ni deux, je lui met un coup de boule, mais voila que je me trouve pendu par le menton à un crochet qui commence a m’attirer vers la berge. J’ai beau résister, je suis entrainé vers le bord.  Même pas eu le temps de procréer, je me voie déjà dans un bocal entrain de bouillir pendant 3 heures, histoire de me dissoudre les arêtes. Triste fin.

Je me retrouve dans un filet, et je voie un gros type avec un chapeau qui me prends doucement par le ventre. Il me dit<< Ne bouge pas que je puisse t’enlever le triple de la gueule.>>. Il dit a son pote, <<C’est la première fois en pêchant la perche à la cuillère  quel je  prends une alose. Elle est superbe , bien grosse et en bonne santé. Prend nous en photo..>>

Avec des compliments pareils, je suis sure de finir en matelote a nager dans le Pécharmant. Que nini. Il me décroche l’hameçon sans douleur, me maintient dans l’eau et se fait prendre en photo.

Ensuite il me dis de rejoindre ma belle et me fait un bisous sur la tête. Je commence a respirer et comme il comprend le langage des poisson, je lui narre l’histoire de ma vie. Il me promet de la  raconter . Je m’appelle Maurice me dit-il, content de t’avoir connu.

En me libérant, il me conseille qu’après mon histoire d’amour, que je file directement  a Tuilières  en restant bien au milieu dans le courant, là je suis sur de passer dans la moulinette EDF,  cette mort rapide et honorable m’évitera une lente agonie. C’est mon destin.

Bonjour, je suis Maurice et voici  son histoire:

L’année dernière, a l’âge de quatre ans, je remontais la Gironde en compagnie de quelques copains.

Comme on se caillait les écailles le long des côtes françaises,  on était partis en vacances du côté du Maroc. Mais comme on commençait a avoir les hormones au beau fixe, il était temps de faire un tour dans le Périgord.

Comme on était en retard, aucun filet ne barrait  la Dordogne. Les * pêcheurs professionnels avaient déserté les lieux.

Voyage tranquille jusqu’au Barrage de Bergerac. Là ,on est bloqués , pas assez d’eau pour remonter. Des centaines d’Aloses agonisent , moches comme des lépreuses.<< Agitez vos clochettes bordel, c’est contagieux cette connerie>>. Un mourant nous conseille de prendre nos nageoires a notre queue et foutre le camp en vitesse. Sauve qui peut, on fait demi tour et on file en direction de l’atlantique.

Un an après, avec mes potes les survivants , on est les premiers a conduire la montaison. On en peut plus, j’ai les gamètes qui me remontes jusqu’aux branchies. Il est temps de lâcher la laitance.

Comme je suis un des seuls a connaitre la route, on me désigne pour prendre la tête. Fendant les eaux  comme Moïse quittant l’Egypte, j’emmène la troupe en voyage de noce, sans leur dire la triste fin qui nous attend

Dans l’estuaire, je conseille a ceux qui manque un peu de force de longer la rive droite histoire de s’oxygéner dans l’eau rejeté par la centrale ** EDF. Un peu de radon et de radium ça peu pas faire de mal., même si ça vous rallonge les nageoires. En plus, grâce aux rayon X,  vous pourrez admirer les arrêtes de vos voisins.

Au bout de quelques kilomètres, on arrive a l’embranchement de la Garonne et de la Dordogne.

A gauche toute. Cette année un moratoire sur la pêche de la grande alose a été signé, mais pour la feinte, pas de pitié, Les filets sont tendus et si vous voulez pas finir en granulés et en fiente de saumon, ouvrez les yeux et laisser passer les petites aloses. Tant pis pour eux. Zavaientquaêtesgrandes.

Quelques conseils en passant aux femelles, ne buvez pas d’eau, avec les résidus de pilules contraceptives qui trainent , vos œufs vont ressembler a des billes de polystyrène.

Arrivée a Prigonrieux, je préviens tout le monde qu’on va faire une petite pause au « Trou du Normand  et là, méfiance, si vous voyez passer quelque chose de brillant avec des fils de téléphone, laissez tomber, c’est pas le dernier  » Iphone » mais une mouche animée par un pêcheur peu scrupuleux. Passez un coup de fil et vous vous retrouvez en conserve.

Le lendemain, on passe facile Bergerac. A Tuilières comme je suis vieux, je décide de prendre l’ascenseur. En haut, un petit sourire a la caméra et en route pour Mauzac. On nage facile dans une eau claire et abondante.

A l’aval de la centrale de Mauzac, je pose mes valises et je commence a me chercher une payse . Comme chef, j’ai l’embarras du choix. J’en trouve une bien grasse et luisante ( Signe d’une immense beauté chez les alose, pas comme les humains ) et je l’invite a faire quelques *** »bulls » en ma compagnie. On  trouve une place avec de beaux graviers et on commence a se frotter les opercules.

C’est là que j’ai vu passer l’intrus brillant. Vous connaissez la suite.

Mais, j’ai suivi ses conseils, après plusieurs jours de luxure et quelques dizaines de  » Bulls  » j’ai pris ma copine nageoire dessus, nageoire dessous et  je l’ai invité en voyage de noce. Nous sommes partis vers Tuilières en  restant bien dans le milieux. Bienvenue au  paradis des poissons.

Pêcheurs, maintenant qu’on se connait, pour tous les poissons de la terre,  je vous demande qu’une seule chose:

Respectez nous.

Signé Maurice pour                Nagefoltéléchargement

 

* Pêcheurs professionnels. Personnes qui se frottent le pouce et l’index en direction de l’Europe et de l’autre main scient la branche sur laquelle ils sont assis.

** EDF. Société qui dépense des fortunes en films et  publicités écologiques pour ce donner bonne conscience.

*** Bull. Cercle formé par les aloses au moment du fraie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TROPHEE FEDERAL de Pêche à la Mouche 2015/2016

                  Concours organisé  par le Club Sportif Mouche 24 de BERGERAC

4éme journée. Lac de Neufont à Vergt. Le 19/12/15 

Pour participer à cette dernière journée du circuit du Trophée Fédéral pour l’année 2015 ,41 compétiteurs se sont retrouvés au bord du lac sur le magnifique site de Neufont. L’été indien qui joue les prolongations, et qui n’en finit pas, a donné à ce concours des airs de vacances. L’on aurait pu faire suivre le maillot de bain pour faire » bronzette » sur les plages de sable fin qui bordent le plan d’eau, voire même piquer un plouf ; il semblerait même qu’au moins 2 concurrents aient tenu à tâter vraiment l’eau limpide du lac, l’un en raison  d’un oubli de  waders en  « trempe jambettes » et l’autre, plus sérieusement en bain complet….accidentel .

Pour ce qui est des choses plus sérieuses, le concours lui-même, la  pêche à été contrastée ; l’essentiel des prises se faisant sur le même secteur, où  semble- t’il   les poissons s’étaient rassemblés.  Sur les 92 poissons enregistrés sur la journée, 55 l’ont été à cet endroit. Sur les autres secteurs les prises ont été rares, voire inexistantes. Il est certain que le tirage au sort initial à l’inscription a joué un rôle important, comme souvent d’ailleurs.

Dans ces conditions difficiles  c’est le jeune Frédéric DUPUY ( -16ans)  du club de ST BAZEILLE , le seul à avoir pris du poisson lors des 4 manches qui est le grand vainqueur du jour .Son application, sa persévérance ainsi que ses qualités techniques(bravo à ses formateurs)lui ont permis de dominer toute une pléiade de moucheurs à la classe reconnue. Et comme il est  commun et recommandé d’accompagner les enfants,  Nicolas MUGNY du même club prend une belle 2éme place. Gill KORZEPA d’AGEN  s’impose à la 3éme place.

Au classement général, le trio de tête reste inchangé et dans le même ordre, il va falloir aller chercher : MOULERE, EL YAHYAOUI et BESSAGNET , ce ne sera pas simple tant ils sont réguliers……

Il faut adresser un grand merci à la commune de VERGT qui met le site et le local à notre disposition, la  FDAAPPMA de DORDOGNE pour l’alevinage du plan d’eau et pour la dotation d’une coupe ainsi que de nombreux lots (son Président Jean-Marie RAMPNOUX nous a fait l’honneur de sa visite, qu’il en soit particulièrement remercié) .Pour terminer, un super bravo au Président du CSM 24 ainsi qu’à toute la sympathique  équipe  du club pour la qualité de l’organisation , nous avons grâce à eux passé une très belle journée .

Les membres du CSM 24 tiennent a remercier Alain LARTIGUE pour son organisation et tous les participants qui comme d’habitude se sont montrés toujours aussi joviaux et conviviaux.

Pour la reprise début 2016, le dimanche 10 décembre, nous sommes attendus par le Président du Club Mouche de Condom, Léo LAQUIERE et son équipe de mousquetaires, encore un bon moment en perspective………

2015-12-20 03.21.13

2015-12-20 02.17.40

2015-12-20 03.19.32

2015-12-20 03.18.41

2015-12-20 03.20.38

2015-12-19 22.09.57

 

 

2015-12-19 23.53.29

 

 

2015-12-20 00.18.29

 

 

TROPHEE FEDERAL DE PÊCHE à la MOUCHE 2015/2016

 

                              

    3éme journée au lac des Sources de Clarens le dimanche 6 décembre 2015

 

                                         Trophée Philippe DUCOS

Ce concours, organisé par le Club Mouche des Sources de Clarens a bénéficié d’une météo très agréable, exceptionnelle pour cette période de l’année. Les 38 concurrents engagés pour concourir ont pu apprécier la beauté du site par cette belle journée

La douceur, le ciel un peu voilé et un léger vent qui dynamisait la surface de l’eau ont favorisé la pêche au cours de la première manche.45 truites, la plupart de très belle taille, ont été enregistrées lors de ce premier quart- temps de 45 mn. L’apparition d’un grand soleil, couplée avec l’arrêt du vent, a rendu la pêche plus difficile lors des 3 autres manches, le total des prises du jour s’élevant à 75 poissons avec de nombreux spécimens de plus de 50cm, que du beau !

Aziz EL YAHYAOUI qui avait raté de peu la victoire lors de la précédente journée au BOURBOUX à, ce jour, remporté le Trophée Philippe DUCOS  avec 12 points au total des places cumulées lors des 4 manches,  talonné de très près par un autre villeneuvois, Stéphane LOUBIERES, qui avec un score de 15 points se retrouve second. Plus loin, avec 52 points au compteur on retrouve un habitué des premières places, Mickaël MOULERE de ST BAZEILLE. À égalité de points, mais devancé au nombre de prises,  le  – de 16ans  Leyns VALADE  termine quatrième, il est suivi  par son compatriote Frédéric DUPUY – de 16 ans  lui aussi, qui  occupe  la cinquième place. Bravo à ces deux jeunes.

Au classement général, Mickaël MOULERE conserve la première place, du fait de sa victoire du jour. Aziz EL YAHYAOUI passe de quatrième à la seconde place. Gill KORZEPA, malheureux lors de ce concours, dégringole à la  douzième place .L’ancien Robert BESSAGNET, très régulier, monte de la cinquième position sur le podium à la troisième place, délogeant  Bernard DUCAN qui chute à la onzième place. À noter la présence du jeune Leyns VALADE à la cinquième place de ce classement général.

Un grand merci à Jean-Claude FEILLE, cheville ouvrière de l’organisation de cette journée très réussie, ainsi qu’à toute l’équipe des bénévoles du Club Mouche des Sources de Clarens. Avec aussi une amicale pensée pour le Président du club Michel MOLLA absent pour cette journée pour des raisons de santé.

Pour la prochaine journée du circuit, nous sortirons du département pour nous rendre en Dordogne au bord du lac de Neuf Fonts le samedi 19 décembre, nos amis du C S M 24, organisateurs du concours nous y attendent. Encore une bonne journée en perspective.

* Pas de photos pour ce concours

TROPHEE FEDERAL DE PÊCHE à la MOUCHE 2015/2016

               2éme journée au lac du BOURBOUX à LAVERGNE

 

Cette deuxième journée du circuit organisée par le Club Mouche du BOURBOUX a rassemblé 39 concurrents .Il fallait-être motivé pour participer à ce concours qui s’est déroulé par un temps hivernal, froid, humide et très venteux, sachant que ce basculement brutal du magnifique été indien vécu ces dernière semaines était annoncé par la météo nationale. L’on aurait pu craindre en raison de ces conditions climatiques  que l’attrait de la couette l’emporterait sur la passion halieutique, il n’en fut rien ! Ils étaient là nos fidèles compétiteurs, motivés comme d’habitude et toujours aussi conviviaux. Et ils ont fait fort ! Le score de la journée avec 124 poissons pris dont 6 magnifiques black bass  pulvérise, en le doublant, le meilleur résultat enregistré lors des concours précédents organisés sur ce lac. Cela confirme, s’il le fallait,  que les poissons sont plus actifs par un temps qui « mascagne », que par grand beau temps.

Au classement de la journée, après une très intense prestation, Eric GAUTIER prend la première place avec 28 points devançant, de peu, Bernard DUCAN 31 points. Cédrick WINDENDAEL,  avec 39 points, complète le podium. Aziz EL YAHYAOUI qui avait fait trois superbes manches (classé 2ème, 3ème, 3ème), et qui était parti pour gagner ce concours, a malheureusement  « calé » lors de la 4ème manche et doit se contenter de ce fait de la 4ème place.

Le jeune et prometteur  Leyns VALADE, très en verve en ce jour, prend la cinquième place.

Au classement général Mickaël MOULERE est leader avec 11points, devançant Gill KORZEPA 17 points ; Bernard DUCAN, Aziz EL YAHYAOUI et Robert BESSAGNET tous les trois avec 19 points talonnent le duo de tête.

Après 2  journées de compétition, il est encore trop tôt pour se faire une idée  des futurs leaders ,nous sommes dans le provisoire , et tout reste possible pour ceux qui sont actuellement « largués »,il reste encore cinq journées et il est bon de rappeler que seules les cinq meilleures performances sur les 7 du circuit, sont prises en compte pour les classements finaux.

À propos de journées, la  prochaine aura lieu le dimanche 6 décembre à CASTELJALOUX  et sera organisé par Michel MOLLA, Jean –Claude FEILLE et leurs collègues du Club Mouche des Sources de Clarens .Rendez-vous est pris avec les difficiles truites qui habitent les eaux cristallines de ce magnifique plan d’eau.

IMG_2075

IMG_2074

 

 

 

 

 

IMG_2073IMG_2076

 

 

 

 

 

IMG_2071

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TROPHEE FEDERAL DE PECHE A LA MOUCHE 2015/2016

Reprise du Trophée Fédéral Mouche  qui nous conduira comme les années    précédentes dans le Lot e Garonne, le Gers et  la Dordogne. 7 concours en tout,  plus le concours interclubs

 1ére Journée au lac de LAROQUE TIMBAUT organisée par l’AAPPMA d’AGEN et          le Club Mouche de l’Agenais le 8 novembre 2015  

Pour participer à cette première journée du Trophée Fédéral 2015/2016 ,45 concurrents se sont retrouvés au bord du joli lac de LAROQUE TIMBAUT par un temps magnifique et une température douce vraiment étonnante pour un mois de novembre. Les truites se sont montrées bonnes filles, surtout lors des 2 manches du matin, au cours desquelles 168 poissons ont été enregistrés par les contrôleurs .Avec le grand soleil, la pêche de l’après-midi s’est révélée moins importante .Il faut malgré tout noter que le score de la journée, qui s’élève à 219 poissons, est le plus important jamais réalisé lors  du Trophée dans ce plan d’eau (précédent score : 190 poissons en 2014).

Le Trophée Pierre MARTI, créé conjointement par l’AAPPMA d’AGEN et le Club Mouche de l’Agenais pour honorer la mémoire de ce grand Monsieur de la pêche décédé dans le courant de l’année, a été remporté  nettement par Gill KORZEPA d’AGEN .Ainsi, ce magnifique trophée va trouver domicile pour un an dans la Maison de la Pêche du PASSAGE d’AGEN dans la localité où vivait Pierre MARTI et sera remis en compétition lors du prochain Trophée Fédéral.

Mickaël MOULERE, de St BAZEILLE, prend la 2ème place suivi par Daniel DEDIEU d’AGEN, troisième, qui  sans le « capot » de la 4ème manche aurait certainement remporté le concours. Leyns VALADE de ST BAZEILLE se classe premier dans la catégorie – de 16 ANS.

Malcom CARTLEDGE du CSM 24 se classe 7 éme

Un grand merci aux Présidents Philippe DE BRITO et Jacques CHABANNE, à Fabien ANSELME, Michel BLANCHARD, Daniel FORABOSCO ainsi qu’à tous les  bénévoles  de l’AAPPMA d’AGEN et du Club Mouche de l’Agenais pour la qualité de leur accueil et la parfaite organisation de cette journée.

La prochaine journée du trophée aura lieu au lac du BOURBOUX à LAVERGNE le samedi 21 novembre. À vos étaux ! Un rappel : pensez à écraser les ardillons de vos mouches !

IMG_2054IMG_2062IMG_2060

Bonjour à tous

Je tiens a remercier tous les lecteurs de France et du  monde entier qui nous lisent et nous contactent par Email.

Je ne peux pas leur répondre personnellement, mais je poste quelques Email qu’ils nous ont envoyés en provenance de France, Canada, Etats Unis, Singapour, Australie etc ….

Excusez la traduction, elle n’est pas de moi. ( Google ) Ils se reconnaitrons.

Merci encore.

 

Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa

Bonjour je adore votre blog. Je l’ai fait juste commencé un de mes propres, beaucoup étudié à partir de ce site. Merci

st disent que ce poste est l’article le plus pertinent que je ai jamais lu et scie. Il est  grande aide à tous ceux qui  à la recherche de information.

Habituellement, je ne laisse pas une opinion, mais vous écrivez est grande.

uste aimé ce post sur FB. Merci pour la lecture vraiment incroyable

Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne

04-03-2011 roussillou 044

 

 

 

 

 

 

Pêche en Pologne sur la SAN par Jacqueline

Une semaine de pêche en Pologne sur la SAN en ce mois de septembre, un temps magnifique et une rivière au meilleur niveau, voilà qui est prometteur.

Les poissons sont au rendez vous et les prises sont régulières. Il faut changer de technique au gré de la journée, sèche, noyée ou nymphe donnent de bon résultat

Les truites sont combatives avec une jolie robe, mais sur la SAN c’est les ombres nombreux et souvent de belle taille qui ont fait sa réputation .

Une bonne semaine entouré d’une bonne équipe, que demander de mieux. Je reviendrai.

A la prochaine

Jacqueline

IMG_0873

P1000258

 

 

 

 

IMG_0886IMG_0889

Matinée de pêche sur la Dordogne

On se plaignait du niveau élevé sur la Dordogne à l’ouverture, mais depuis juin, le niveau ne cesse de baisser. Il est rare de voir en juillet une Dordogne aussi basse.

Samedi 18juillet 7h30, avec Philippe, nous sommes dans l’eau  dans le département du Lot. Niveau au plus bas et température élevée de l’eau  ne laissent pas présager une pêche miraculeuse. Sachant qu’avec un soleil de plomb vers les 11h00 les poissons devraient se caler en attendant une température plus clémente.

Sans aucune activité, nous attaquons en noyée un secteur rapide et oxygéné. Rien, c’est sur un secteur un plus calme que nous touchons un ombre correct, une truite de 45 cm complète le tableau. Faut pas se plaindre. Je m’attendais a pire.

Comme prévue, à partir de 10h00 et jusqu’a midi, plus une touche et toujours pas d’activité sur l’eau.

Nous décidons de changer d’endroit, mais un orage bloqué sur la vallée nous fait plier bagage . De l’eau d’accord, mais sans  les éclairs.

Espérons une pluviométrie salutaire. De l’eau serait le bienvenu pour tout le monde.

A bientôt

Maurice

 

mms_img-570353148